Le dispositif sport sur ordonnance de la ville d'Argenteuil

#sportinnov n°4

31 janvier 2022

La population d’Argenteuil est particulièrement touchée par les problèmes de surpoids, d’obésité ou de diabète. En 2017, le taux de personnes prises en charge pour diabète était ainsi supérieur de 30 % à la moyenne régionale.
Face à ces indicateurs de santé dégradés, la commune s’est mobilisée et a lancé un dispositif « sport sur ordonnance ».

L’augmentation de la sédentarité entraîne une diminution de l’activité physique au sens large. Ce manque d’activité physique s’est accentué pendant la pandémie de Covid-19 engendrant une dégradation de l’état de santé de la population. De nombreuses études ont montré les bénéfices, pour tous et à tous les âges de la vie, de l’activité physique et sportive aussi bien en prévention qu’en traitement des maladies chroniques.
Depuis la loi de modernisation du système de santé en 2016, dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée (ALD), le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée (APA) à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient (sport sur ordonnance). [...]

Cette étude est reliée à la catégorie :
Pratiques sportives

Études apparentées