La pratique sportive en Île-de-France, sept ans avant les jeux

Dossier n° 37

13 décembre 2017ContactBenoît CHARDON

Paris sera ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024.
Parmi les retombées attendues de cet événement prestigieux, l’augmentation du taux de pratique sportive figure en bonne place. Qu’en est-il aujourd’hui en Île-de-France ? Où sont les marges de progrès ?

La volonté de développer le sport pour construire une société meilleure est au centre du projet « Paris 2024 ». Parmi la quarantaine de mesures proposées, certaines se sont traduites par des objectifs chiffrés, volontairement ambitieux, par exemple celui d’accroître de 15 % le nombre de Français pratiquant une activité physique. Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’inactivité serait responsable, à elle seule, de 10 % des décès en Europe. Il est urgent de pousser la population à plus d’exercice quotidien (dans les déplacements notamment) et à moins de sédentarité. Il faut l’inciter à faire plus de sport, que ce soit de manière autonome ou au sein d’associations, dans les temps libres ou sur le lieu de travail [...]

Ressources