La pratique sportive des Franciliens : fréquence, durée et intensité

Dossier n° 34

04 juillet 2016ContactBenoît CHARDON

Le sport est une activité largement répandue auprès des Franciliens, mais tous ne le pratiquent pas à la même échelle de fréquence, d’intensité et de durée. Il a été démontré qu’une activité physique régulière et adaptée exerce un effet bénéfique sur la santé. Le sport peut-il répondre à lui seul aux recommandations formulées en la matière ? Pratiquer une activité sportive soutenue comporte-t-il des risques ?

Traditionnellement, dans le dispositif d’enquêtes de l’IRDS (voir encadré) comme dans la majorité des enquêtes menées sur les activités sportives, la mesure de la pratique se fonde sur la notion de fréquence : plus une personne additionnera de jours de pratique, plus elle sera considérée comme sportive. Selon cette approche, on estime que 58 % des Franciliens de 15 ans et plus s’adonnent au moins une fois par semaine à une activité sportive (toutes disciplines confondues). Parmi ces personnes, on distingue deux profils : ceux qui s’engagent régulièrement dans une discipline donnée (53 %) et ceux qui ne sont impliqués dans aucune discipline en particulier (5 %). [...]

Ressources