Golf : l'Île-de-France à l'heure du swing

Dossier n° 39

03 septembre 2018ContactBenoit CHARDON

Le Golf national de Guyancourt s’apprête à accueillir la Ryder Cup. La Fédération française de golf (FFGolf) espère profiter de cet événement majeur dans le milieu du golf pour attirer de nouveaux publics, diversifier son offre en équipements, promouvoir la France comme destination de tourisme golfique, tout en améliorant la pratique de haut niveau en vue des Jeux Olympiques de 2024.

La France accueille pour la première fois, du 28 au 30 septembre, la Ryder Cup, épreuve de golf d’envergure majeure, et compte sur cet évènement pour relancer la pratique de ce sport, victime d’une certaine désaffection après des décennies de croissance.
Avec 410 000 licenciés en 2017, le golf n’arrive qu’au 7e rang des disciplines olympiques les plus pratiquées en France. Même si on estime par ailleurs que deux millions de personnes jouent au golf au moins une fois par an.
Classée 11e dans le monde, la France est distancée par les États-Unis, pays qui recense le plus grand nombre de golfeurs avec près de 30 M de pratiquants, le Japon (11 M), le Canada (6 M) et la Corée du Sud (4 M). En Europe, la France est 4e, devancée par la Grande-Bretagne (680 000 licenciés), l’Allemagne (640 000) et la Suède (480 000), précédant de justesse les PaysBas et leurs 380 000 licenciés [...]

Ressources